Esthétique dentaire : fêlure et fracture dentaire : stade 3

Cas 1 :

fêlure ou fracture avec douleurs importantes à la pression ou spontanée sans cause carieuse et sans déplacement visible à la radiographie.

Le patient se plaint de douleurs importantes et « exige » d’être soulagé : la pulpe est inflammatoire (stade pulpite irréversible) et le traitement de canal (dévitalisation) est inévitable.

Cas 2 :

Molaire montrant des fêlures verticales nettes et entraînant des douleurs importantes exacerbées à la pression

Il s’agira alors de dépulper puis de couronner le plus vite possible la dent (souvent une molaire inférieure) en évitant les longs tenons dans les racines.
Une endo-couronne (couronne sans tenons radiculaires mais prenant appui dans la chambre pulpaire) pourra favorablement reconstruire cette dent.

Cliché de contrôle de l’ajustage de la couronne

 

Le traitement de canal est réalisé

Couronne en place. Traitement complet réalisé en moins de 3 heures.

Radiographie de contrôle de l’endo-couronne.

Le système CEREC d’usinage d’éléments céramiques est d’une aide précieuse pour gérer les stades 2 et 3 de par leur précision, leur rapidité d’exécution et la qualité du collage.

 

Cas 3:

La dent au stade pulpite n’a révélé sa fêlure qu’au stade du traitement de canal. Seule une suspicion existait jusqu’alors. Une fêlure principale et une fêlure secondaire sont objectivables à ce moment.

Les canaux sont obturés après la conception de l‘endocouronne

L’endocouronne est usinée, cristallisée, maquillée et essayée.

L’endocouronne est collée.

Aspect esthétique. Le fait que l’endocouronne soit collée à la suite du traitement de canal et dans la même séance permet d’éviter que la fêlure ne se transforme en fracture et de passer au stade 4.

Article rédigé par le praticien le 14/03/2018