Implantologie : prévention du bruxisme

Cas 1 : Prévention du bruxisme avec une cale antérieure portée au prémaxillaire.

La cale est placée au niveau des quatre incisives maxillaires. Le patient
est gêné par la cale pour grincer des dents, il bruxe moins.

Le patient peut perdre sa cale au cours de la nuit. Ce dispositif est moins
volumineux et plus confortable que la gouttière anti-bruxisme mais
le patient peut préférer la gouttière. Il est impossible pour un praticien
de savoir quel dispositif va être le mieux supporté par son patient.

 

Cas 2 :

La gouttière porte sur l'ensemble des dents.

La gouttière est plus volumineuse que la cale, n'empêche pas le bruxisme mais protège les dents de l'usure. Elle peut être mieux tolérée que la cale.

Article rédigé par le praticien le 13/03/2018